Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

L'auto-complétion programmable en Bash - partie 3

| Comments

Niveau : intermédiaire

Cet article est la suite de: L’auto complétion programmable en bash: partie 2.

Je joue donc quelques minutes avec la commande compgen, juste pour voir de quoi il s’agit. L’option -W retient particulièrement mon attention. On lui passe une liste de mots entre guillemets et ça nous les renvoient:

[~]⇒ compgen -W "foo bar baz"
foo
bar
baz

Ok, on va pas se mentir, vous ne voyez pas tellement l’intérêt, hein ? Et si on passait un second argument à compgen, comme le début d’un mot:

[~]⇒ compgen -W "foo bar baz" f
foo

Ou bien encore:

[~]⇒ compgen -W "foo bar baz" ba
bar
baz

Voilà qui est intéressant. Et si on lui donne un début de mot inexistant:

[~]⇒ compgen -W "foo bar baz" o
[~]⇒ 

Les sections complete et surtout programmable completion de la page de man sont particulièrement indigestes. Je me doute que je devrais les lire si je veux aller plus loin, mais ça attendra encore. Donc je google «bash programmable completion» et je trouve ce qu’il me faut pour commencer. La suite la prochaine fois.

À demain.

Articles connexes

Commentaires