Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Racket pour les rubyists 5: Définitions imbriquées

| Comments

Niveau : facile

Après avoir vu l’utilisation de la fonction filter, on passe aux définitions de fonctions imbriquées en Racket, ce qui nous permet de survoler la portée des variables.

Fonctions Racket imbriquées

Avec Racket les définitions de fonction peuvent s’imbriquer les unes dans les autres. Autrement dit, on peut définir une fonction B à l’intérieur d’une fonction A. Dans l’exemple suivant, la fonction bar est définie à l’intérieur de la fonction foo:

1
2
3
4
(define (foo x)
  (define (bar y)
    (+ y 2))
  (bar x))

Dans le code ci-dessus, bar est une fonction qui ajoute 2 à son argument. La fonction englobante foo appelle bar et donc son rôle est aussi d’ajouter 2 à son argument, comme on peut le voir dans la session racket suivante:

-> (foo 10)
12

Il est important de comprendre que bar est définie à l’intérieur de foo, et donc bar est indéfinie à l’extérieur de foo:

-> (bar 10)
; bar: undefined;
;  cannot reference undefined identifier

Méthodes Ruby imbriquées

Ruby se comporte différement. Il permet bien de définir une méthode à l’intérieur d’une autre:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
>> def foo(x)
>>   def bar(y)
>>     y + 2
>>   end
>>   bar x
>> end
nil
>> foo 10
12

Mais à la différence du comportement de Racket, la méthode Ruby bar est visible à l’extérieur de foo:

1
2
>> bar 10
12

Et c’est tout à fait normal. Il s’agit là d’une différence entre fonction et méthode: une méthode est attachée à un objet.

Retour à Racket

La méthode foo peut être simplifiée. La revoici:

1
2
3
4
(define (foo x)
  (define (bar y)
    (+ y 2))
  (bar x))

Pour la simplifier, il suffit de comprendre que l’argument x est visible dans la fonction bar:

1
2
3
4
(define (foo x)
  (define (bar)
    (+ x 2))
  (bar))

Évidemment, la vraie simplification serait celle-ci:

1
2
(define (foo x)
  (+ x 2))

Mais cet article parle de fonctions imbriquées…

La prochaine fois on réunira tout ce qu’on a appris jusqu’ici pour enfin traduire en Racket la méthode Ruby suivante:

1
2
3
def divisors(n)
  (1..n).select {|i| n % i == 0}
end

À demain.

Articles connexes

Commentaires