Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Racket pour les rubyists 2: Produire une suite de nombre

| Comments

Niveau : facile

La dernière fois on a vu comment définir une fonction en Racket. Aujourd’hui on va essayer de traduire la méthode Ruby suivante:

1
2
3
def divisors(n)
  (1..n).select {|i| n % i == 0}
end

Tout d’abord, j’ai envie découper cette méthode en trois parties plus petites:

  1. 1..n, pour produire une suite de nombre.
  2. select, qui est la méthode utilisée pour conserver/supprimer certains éléments.
  3. n % i == 0, qui est un test pour savoir si i est un diviseur de n.

Produire une suite de nombre

On s’intéresse d’abord à la 1ère partie. Racket possède la fonction range, qui produit une liste de nombre. En fournissant un seul argument, n, range produit une liste de 0 à n non-inclus:

-> (range 4)
'(0 1 2 3)

En fournissant deux arguments, m et n, range produit une liste de m à n non-inclus:

-> (range 1 4)
'(1 2 3)

Pour être exhaustif, il existe une dernière possibilité, avec 3 arguments m, n et p, pour produire une liste de m à n non-inclus par pas de p:

-> (range 10 20 3)
'(10 13 16 19)

Pour produire une liste de m à n inclus, il faut falloir augmenter n de 1:

-> (define n 4)
-> (range 1 (+ n 1))
'(1 2 3 4)

Vous notez au passage la manière de définir une variable, identique à la définition d’une méthode, ainsi que la façon dont Racket écrit une liste:

  • entre parenthèses
  • précédée par un apostrophe
  • pas de virgule pour séparer les éléments

Le prochain article abordera le test d’égalité en Racket.

À demain.

Articles connexes

Commentaires