Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Racket pour les Rubyists: Définir une fonction

| Comments

Niveau : facile

Racket est un langage dérivé de Scheme que je suis en train d’apprendre. Je vais m’inspirer de ma série d’articles Apprendre Ruby en faisant des maths pour expliquer les bases de Racket en le comparant à Ruby. Si vous connaissez un peu Ruby, j’espère que vous n’aurez aucun mal à suivre ces articles. On commence aujourd’hui avec la définition d’une fonction.

J’utiliserais la version 5.3.6 de Racket et la version 2.0 de Ruby. Au début, on va utiliser le REPL, pour Ruby on a irb, pour Racket on a racket.

Définir une fonction

Racket a des fonctions et Ruby a des méthodes, mais ça ne fait aucune différence pour l’instant. Voyons comment définir une fonction addition, qui va calculer et renvoyer la somme de deux arguments, a et b:

[~]⇒ racket
-> (define (addition a b)
     (+ a b))
-> (addition 12 34)
46

Comparons immédiatement avec la version Ruby:

[~]⇒ irb
>> def addition(a, b)
>>   a + b
>> end
nil
>> addition 12, 34
46

Première remarque: avec Racket les parenthèses sont très importantes. On est obligé de les utilisées, et de les utilisées correctement.

Deuxième remarque: Ruby utilise la notation infix (a + b) alors que Racket utilise la notation prefix (+ a b). Étrange au début si vous n’avez jamais utilisé ce genre de truc, on s’y fait très vite.

Troisième remarque: avec Racket les arguments ne sont pas séparés par des virgules.

Enfin, Ruby utilise des mots clés (def et end) pour délimiter un bloc/ensemble d’instructions alors que Racket utilise simplement les parenthèses.

Exercice: Sur le même modèle que la fonction addition, définissez et utilsez les fonctions soustraction et multiplication. Voici les solutions:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
(define (soustraction a b)
  (- a b))

(soustraction 17 7)

(define (multiplication a b)
  (* a b))

(multiplication 2 3)

À demain.

Articles connexes

Commentaires