Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Combien de fois par jour est-ce-que je m'assois à mon bureau

| Comments

Depuis le 21 septembre j’enregistre chaque jour les moments où je suis assis à mon bureau. Je vais mener cette expérience un peu bizarre pendant encore quelques semaines. Je voudrais savoir combien de fois par jour je m’assois à mon bureau, et si certains patterns se dégagent. J’enregistre ces données avec un arduino relié à un capteur de pression FSR. Vous trouverez le code arduino et quelques photos sur Github.

Cet article est un compte-rendu de la première semaine d’enregistrement.

La pression est enregistrée sur une échelle allant de 0 à 1023. Zéro représentant l’absence de pression et 1023 étant la pression maximale que le dispositif peut mesurer. Je fais une mesure toutes les 30 secondes.

Sur le graphique précédent, à gauche, on peut voir les données brutes de la semaine. Toute l’échelle des valeurs est représentée. Suivant comment je suis assis sur mon fauteuil, comment le poids est réparti, le dispositif capte des valeurs différentes. Les points bleus, en bas, indiquent clairement quand je ne suis pas assis (zéro pression ou presque). Après quelques essais empiriques, j’ai trouvé que la valeur 20 était un bon seuil pour séparer les données brutes en deux catégories : assis (seated) et pas assis (not seated).

Voici le résultat pour la première semaine :

| Jour       | Combien de fois assis |
| ---------- | --------------------- |
| 2015-09-21 | 32                    |
| 2015-09-22 | 30                    |
| 2015-09-23 | 33                    |
| 2015-09-24 | 33                    |
| 2015-09-25 | 40                    |
| 2015-09-26 | 26                    |
| 2015-09-27 | 26                    |

On peut visualiser les données retravaillées de manière sympathique, par exemple pour le lundi ; les périodes de couleur marron sont les périodes durant lesquelles je suis assis à mon bureau :

On peut étendre ce genre de visualisation sur une semaine entière. C’est un premier moyen pour repérer des patterns. Mais cette semaine ayant été spéciale (j’ai travaillé aussi le week-end, ce que je ne fait pas normalement), j’attendrai d’avoir récolté plus de données avant de tirer des conclusions.

J’écrirai certainement un prochain article plus technique sur le code R qui a été nécessaire pour traiter les données et obtenir ces graphiques.

Si vous avez des projets de ce genre, en tête ou en cours de réalisation, j’aimerais beaucoup en entendre parler, alors n’hésitez pas à laisser votre commentaire.

Articles connexes

Commentaires