Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Dis digital encore une fois

| Comments

Je suis un pessimiste optimiste. C’est à dire que ma raison sait qu’une cause est irrémédiablement perdue depuis longtemps, et malgré tout, mon cœur me pousse à faire quand même quelque chose, parce qu’on ne sait jamais.

Le combat «digital» vs «numérique» illustre parfaitement mon pessimisme optimiste. La cause est entendue depuis longtemps, l’anglicisme «digital» a gagné et écrasé haut la main (haha) le mot «numérique», et pourtant je tente quand même de réhabiliter «numérique», à mon petit niveau, en l’employant toujours et partout à la place de digital.

Deux phrases que j’aime beaucoup sur la page Wikipédia de Digital :

Le seul vrai calculateur digital est un instrument très ancien, toujours très employé en Asie, le boulier

L’emploi du terme digital à la place de numérique […] est donc un abus de langage, mais très en vogue pour des raisons de marketing

Comme c’est déjà perdu, marrons nous un peu. Je suis tombé ce matin sur cet article joliment intitulé «L’entreprise à l’ère du digital».

Et si on remplaçait quelques occurrences de «digital» par «lié aux doigts», autrement dit le vrai sens de digital ? C’est parti :

L’investissement dans les technologies liées aux doigts va forcer la réflexion sur deux axes fondamentaux : le modèle économique et social lié aux doigts et les capacités liées aux doigts de l’entreprise.

De nouveaux métiers apparaissent, comme […] le scientifique lié aux doigts.

créer de nouvelles offres liées aux doigts sont au cœur de ce nouveau challenge

Être partie prenante dans l’économie liée aux doigts c’est aussi savoir connecter l’entreprise et son organisation au monde extérieur à travers les nouveaux médias comme les réseaux sociaux, les blogs

Alors j’arrête là, parce que je me rends compte que ça n’est pas drôle en fait. C’est tout au plus pathétique. Ça c’est le pessimisme qui reprends le dessus.

Vas y, dis «digital» encore une fois !

Articles connexes

Commentaires