Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Mes premiers pas avec Arduino

| Comments

Niveau : facile

Ça faisait un ou deux ans que l’envie me titillait. Jouer avec Arduino, Raspberry Pi, etc. Mais essentiellement par manque de temps, je n’avais pas encore franchi le pas. Et puis dernièrement, on m’a offert le Starter Kit Arduino. Plus de faux pretextes, je devais m’y mettre ;)

Les premiers projets du bouquin

Le premier projet pose les très grandes bases de l’éléctricité. Tu apprends à allumer une LED avec un ou deux boutons, en série puis en parallèle. Tu révises aussi la loi d’Ohm:

V = R x I

Avec V pour voltage (mesuré en volts), R pour résistance (mesuré en ohms) et I pour intensité (mesuré en ampères). J’avais appris cette loi au lycée sous la forme U = RxI, en français le V devient donc U, pour des raisons de normalisation de l’AFNOR.

Dans le second projet, tu allumes plusieurs LEDs, avec un peu de code pour les faire clignoter. Pour le troisième projet, toujours des LEDs à allumer mais cette fois-ci à l’aide d’un détecteur de chaleur.

Le quatrième projet te propose devine quoi ? Gagné ! il te propose d’allumer une LED, cette fois en la contrôlant avec des photo-résistances:

L’environnement de développement

Arduino est aussi un IDE, dans lequel tu tapes du code, avec lequel tu compiles tes programmes arduino, etc. Mais comment te dire, quand tu es habitué à bosser avec autre chose (Vim dans mon cas), tu n’imagines pas une seconde devoir utiliser cet IDE Arduino.

J’ai trouvé ino qui permet de travailler en console, c’est parfait pour moi. Pour pouvoir installer ino, il faut le gestionnaire de package pip pour Python.

Pour installer (et comprendre) pip: Sam et Max - Votre python aime les pip.

Pour ensuite installer ino: inotool.org.

Maintenant vous avez accès à ces commandes:

ino init
ino build
ino upload
ino serial # C-A C-X pour sortir ?

Le fichier qui nous intéresse, celui où l’on va écrire notre code, est créé par ino init. C’est le fichier src/sketch.ino.

$ tree
.
├── lib
└── src
    └── sketch.ino

Pour finir, si vous avez besoin d’un fichier de syntaxe pour Vim, c’est ici: sudar/vim-arduino-syntax.

Vivement les prochains projets, qui vont me faire contrôler des servo-moteurs, produire de la musique, etc. Parce que j’en ai un peu marre d’allumer des LEDs ;)

Articles connexes

Commentaires