Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Ruby - Et si on écrivait un ORM ? - partie 1

| Comments

Niveau : intermédiaire

Les derniers articles sur la méta programmation m’ont donnés envie d’écrire un ORM. Un truc simple, basé sur la base de données Sqlite. D’ailleurs on va l’appeller SORM, pour Simple Object Relational Mapping ;)

Dans ce premier article, on va prendre contact avec Sqlite. Une fois ce dernier installé sur votre machine, le client console est sqlite3. Pour créer une nouvelle base de données, test1.db, il suffit de:

$ sqlite3 test1.db
Enter SQL statements terminated with a ";"

Pour créer une table article:

sqlite> create table article(id int, name varchar(100));

Pour enregistrer quelques articles:

sqlite> insert into article values(1, 'foo');
sqlite> insert into article values(2, 'bar');
sqlite> insert into article values(3, 'baz');

Pour faire une requête:

sqlite> select * from article;
1|foo
2|bar
3|baz

Enfin pour sortir du programme, tapez Control+D.

Passons maintenant à la partie Ruby. J’avais pensé dans un premier temps à écrire le driver pour communiquer avec Sqlite, mais ça nous entrainerait trop loin. On va donc utiliser la gem sqlite3-ruby:

gem install sqlite3

L’utilisation est fort simple:

1
2
3
4
5
$ irb
>> require 'sqlite3'
>> db = SQLite3::Database.open "test1.db"
>> db.execute 'select * from article;'
[[1, "foo"], [2, "bar"], [3, "baz"]]

To be continued

À demain.

Articles connexes

Commentaires