Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Racket: Trouves mon nombre - partie 1

| Comments

Niveau : facile

«Devines un nombre entre 1 et 100 !» C’est le jeu que je vous propose d’écrire en Racket pour apprendre ce langage. Le code provient du livre Realm of Racket et il est livré avec Racket. Vous pourrez le trouver dans le dossier collects/realm/chapter2 de votre installation de Racket.

Voici le morceau de code qu’on va voir aujourd’hui:

guess.rkt
1
2
3
4
5
6
7
#lang racket

(define lower 1)
(define upper 100)

(define (guess)
  (quotient (+ lower upper) 2))

Enregistrez le dans un fichier guess.rkt. Pour le charger, lancez racket et tapez (enter! "guess.rkt"):

[~]⇒ racket
Welcome to Racket v5.3.6.
-> (enter! "guess.rkt")

Si vous demandez l’évaluation de la fonction guess, vous obtiendrez 50:

-> (guess)
50

Voici quelques explications. On a tout d’abord défini deux variables, lower et upper, qui sont les limites basses et hautes de l’étendue sur laquelle la machine va deviner un nombre:

1
2
(define lower 1)
(define upper 100)

Plus tard dans le programme, le contenu de ces variables changera pour réduire l’étendue.

Maintenant, voyons comment la machine devine un nombre:

1
2
(define (guess)
  (quotient (+ lower upper) 2))

Tout simplement en donnant le nombre qui se trouve au milieu des limites basses et hautes. Pour trouver ce nombre, on divise par 2 la somme de la limite basse et de la limite haute. On doit ici utiliser quotient pour faire la division, et non pas /. En effet:

-> (/ 101 2)
101/2

En Racket, les nombres restent exacts tant qu’ils le peuvent. Comme nous voulons un nombre entier, il faut le tronquer:

-> (truncate 101/2)
50

Voilà ce à quoi sert quotient. Autrement dit:

1
(quotient a b)

est égal à:

1
(truncate (/ a b))

À demain.

Articles connexes

Commentaires