Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Ruby 2.1: Les nouvelles méthodes de Set

| Comments

Niveau : facile

Avec la sortie de Ruby 2.1, la bibliothèque standard Set s’enrichie de deux méthodes supplémentaires: disjoint? et intersect?.

Set permet de créer un ensemble d’éléments uniques:

1
2
3
>> require 'set'
>> Set.new [1, 2, 1, 2, 2]
=> #<Set: {1, 2}>

La nouvelle méthode intersect? permet de tester si deux sets ont au moins un élément en commun:

1
2
3
4
5
6
7
8
>> s1 = Set.new [1, 2, 3]
>> s2 = Set.new [4, 5, 6]
>> s3 = Set.new [1, 8, 9]

>> s1.intersect? s2
=> false
>> s1.intersect? s3
=> true

La seconde méthode, disjoint?, est son opposée. Elle teste si deux sets n’ont aucuns éléments communs:

1
2
3
4
>> s1.disjoint? s2
=> true
>> s1.disjoint? s3
=> false

Ce genre de méthode n’est pas très compliqué à coder soi-même, comme le montre le code source de intersect?:

1
2
3
4
5
6
7
8
def intersect?(set)
  set.is_a?(Set) or raise ArgumentError, "value must be a set"
  if size < set.size
    any? { |o| set.include?(o) }
  else
    set.any? { |o| include?(o) }
  end
end

Mais l’avoir en standard permet de ne pas réinventer la roue… Quant au code source de disjoint?, c’est très exactement comme je le disais plus haut, l’opposé de intersect?:

1
2
3
def disjoint?(set)
  !intersect?(set)
end

À demain.

Articles connexes

Commentaires