Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Apprendre Ruby en faisant des maths 6: méthodes utilitaires et module

| Comments

Niveau : facile

Dans les articles précédents, nous avons définis trois méthodes: divisors, proper_divisors et sum_of_proper_divisors. Ces trois méthodes commencent à former ce qu’on appelle une collection, ou un ensemble, de méthodes utilitaires. Nous allons aujourd’hui les regrouper dans un module.

Pour l’instant nous n’avons que trois méthodes, et elles portent toutes sur les nombres. Mais nous allons bientôt en ajouter d’autres, peut-être beaucoup d’autres. Certaines porteront peut-être sur la géométrie ou les probabilités ? Il est plus propre de regrouper entre elles les méthodes qui traitent du même sujet, alors pourquoi attendre ?

Voici comment on peut regrouper nos méthodes au sein du module Number:

number.rb
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
module Number
  def self.divisors(n)
    (1..n).select {|i| n % i == 0 }
  end

  def self.proper_divisors(n)
    divisors(n)[0..-2]
  end

  def self.sum_of_proper_divisors(n)
    proper_divisors(n).reduce(:+)
  end
end

Vous voyez que les méthodes sont insérées à l’intérieur de:

1
2
module Number
end

Vous voyez aussi qu’on a ajouté self. devant le nom de chaque méthode. Cela indique à Ruby qu’on veut utiliser ces méthodes sans pour autant avoir à créer un objet (si vous ne savez pas encore ce qu’est un objet, ne vous inquiétez pas, nous n’en avons pas besoin pour l’instant).

Voici une seconde manière de regrouper nos méthodes au sein du module Number:

number.rb
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
module Number
  class << self
    def divisors(n)
      (1..n).select {|i| n % i == 0 }
    end

    def proper_divisors(n)
      divisors(n)[0..-2]
    end

    def sum_of_proper_divisors(n)
      proper_divisors(n).reduce(:+)
    end
  end
end

Cette deuxième syntaxe, qui peut sembler un peu bizarre si vous la rencontrez pour la première fois, fait exactement la même chose que la première syntaxe. Avec Ruby, il y a souvent plusieurs façons de dire une même chose. Je ne vais pas expliquer cette syntaxe aujourd’hui, mais sachez qu’elle est très prisée dans la communauté Ruby et que vous la rencontrerez souvent. Vous pouvez choisir celle que vous voulez.

Notez que, par convention, le module Number doit être enregistré dans le fichier number.rb. Il n’y a pas d’obligation, mais avouez que ça facilite grandement les choses.

Comment utiliser un module ?

Première solution, vous pouvez écrire votre code à la suite du module:

number.rb
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
module Number
  class << self
    def divisors(n)
      (1..n).select {|i| n % i == 0 }
    end

    def proper_divisors(n)
      divisors(n)[0..-2]
    end

    def sum_of_proper_divisors(n)
      proper_divisors(n).reduce(:+)
    end
  end
end

puts Number.sum_of_proper_divisors 8

Puis vous lancez le programme:

[~/]⇒ ruby number.rb 
7

Deuxième solution, vous lancez irb, dans le même dossier que le fichier number.rb et vous chargez le module:

[~/]⇒ irb
>> require "./number"
true
>> Number.sum_of_proper_divisors 8
7

Troisième solution, vous écrivez un programme dans un fichier séparé, par exemple test.rb, dans le même dossier que le fichier number.rb:

test.rb
1
2
3
require "./number"

puts Number.sum_of_proper_divisors 8

Puis vous le lancez:

[~/]⇒ ruby test.rb
7

À demain.

Articles connexes

Commentaires