Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Les algorithmes génétiques démystifiés: un point sur les performances

| Comments

Niveau : intermédiaire

Aujourd’hui j’ai peu de temps à consacrer à ce blog. Je voudrais faire un petit point sur les performances de différentes versions de l’interpréteur Ruby.

Utiliser un interpréteur plus rapide est le moyen le plus simple de booster les performances. J’ai calculé le temps que prends une génération avec diverses tailles d’échiquier (16, 30 et 40) et trois interpréteurs différents: MRI 1.9.3, MRI 2.0.0 et Rubinius 2.0.0. Voici les résultats:

Temps en seconde pour une génération
====================================

                 16x16  30x30  40x40

MRI 1.9.3        0.092  0.24   0.40
MRI 2.0.0        0.081  0.20   0.34
Rubinius 2.0.0   0.075  0.15   0.24

C’est sans appel et sans surprise. On peut quand même noter que plus la taille de l’échiquier augmente, plus Rubinius est proportionnelement rapide. En gros 22% plus rapide sur un échiquier de 16x16 cases et 66% plus rapide sur un échiquier de 40x40 cases.

Conclusion évidente: choisissez bien vos outils ;-)

À demain.

Articles connexes

Commentaires