Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Ruby: un exemple de valeur par défaut pour un Hash

| Comments

Niveau : facile

J’oublie régulièrement qu’un Hash peut renvoyer une valeur par défaut. Du coup, je me retrouve souvent avec un code inutilement lourd. Aujourd’hui je montre un exemple d’initialisation d’un Hash avec une valeur par défaut et pourquoi c’est intéressant.

Dans l’article d’hier (sur les algorithmes génétiques) je donnais un script de trois lignes sans fournir d’explications, les voici.

L’objectif

J’ai un fichier (“mots.txt”) contenant un certain nombre de mots pouvant apparaitre plusieurs fois:

casserole
casserole
assiette
fourchette
casserole
fourchette
verre
...

Je veux connaitre le nombre d’occurence de chaque mot et produire une sortie de ce genre:

187 => casserole
 13 => assiette
  2 => fourchette
  1 => verre

La classe Hash expliquée en 30 secondes

Si vous savez déjà ce qu’est un hash, passez directement à la section suivante.

Un hash peut contenir un nombre indeterminé de paires d’objets ; ces paires étants organisées en clé/valeur. Ça marche comme un dictionnaire. Dans d’autres langages, vous les connaissez peut-être sous le nom de dict, map, tableau associatif, hashtable, etc. En Ruby, on peut créer un hash vide de deux façons:

1
2
hash = {}
autre_hash = Hash.new

On peut créer et remplir un hash en même temps:

1
hash = { "clef1" => 123, "clef2" => 456 }

Pour connaitre la valeur associée à la clé “clef1”:

1
hash["clef1"]

Pour modifier la valeur associée à la clé “clef1”:

1
hash["clef1"] = 0

Pour ajouter une paire clé/valeur:

1
hash["nouvelle clef"] = 123546789

Notez que les clés et leurs valeurs peuvent être de n’importe quel type. On n’est pas limité à des chaînes de caractères et des nombres.

Première version

Mon premier jet a donné ceci:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
# Version 1

hash = Hash.new

File.open("mots.txt", "r").each_line do |line|
  if hash.key?(line)
    hash[line] = hash[line] + 1
  else
    hash[line] = 1
  end
end

hash.each {|key, value| puts "#{"%3d" % value} => #{key}" }

La première ligne crée un hash vide tandis que la dernière affiche le contenu du hash, formaté comme je le veux. Au milieu, on itère sur les lignes du fichier texte (les mots) pour remplir le hash, c’est ça qui m’intéresse:

1
2
3
4
5
  if hash.key?(line)
    hash[line] = hash[line] + 1
  else
    hash[line] = 1
  end

C’est une construction classique à base de if/else. Si le hash possède une clé identique à la ligne en cours (if hash.key?(line)) alors on incrémente sa valeur associée. Sinon on crée cette clé, associée à la valeur 1 puisque c’est la première fois qu’on rencontre ce mot (hash[line] = 1).

Deuxième version

Ruby possède un opérateur ternaire (ternary operator) qui peut remplacer un if/else simple comme le notre:

condition ? oui : non

Si condition est vérifiée, on execute oui, sinon on execute non. Dans notre cas on peut donc écrire:

1
2
3
File.open("mots.txt", "r").each_line do |line|
  hash[line] = hash.key?(line) ? hash[line] + 1 : 1
end

Certains adorent ce genre de construction, d’autres détestent. À priori je n’ai rien contre, mais il faut avouer que dans ce cas précis c’est tout simplement illisible.

Troisième version

Ruby possède un opérateur sympa qu’on peut parfois utiliser quand on veut initialiser une variable si elle n’existe pas où la modifier si elle existe: ||=. Il faut savoir qu’un hash renvoie la valeur nil quand on lui fournit une clé inexistante:

1
2
3
4
File.open("result.txt", "r").each_line do |line|
  hash[line] ||= 0
  hash[line] += 1
end

hash[line] ||= 0 va créer la clé et lui donner la valeur 0 si cette clé n’existe pas, sinon la clé se voit affecter sa valeur. Ensuite la valeur de la clé est incrémentée avec hash[line] += 1. Je trouve cela plus lisible que la version avec l’opérateur ternaire, mais moins lisible que la version avec le if/else, car cela fait appel à un «truc».

Quatrième et dernière version

Voici la bonne version (selon moi bien entendu). Il faut modifier légerement la création du hash:

1
2
3
4
hash = Hash.new(0)
File.open("result.txt", "r").each_line do |line|
  hash[line] += 1
end

Quand vous créer un hash, vous pouvez lui dire: «Je veux que tu renvois telle valeur quand on te donne une clé inexistante». Dans notre cas, les clés inexistantes renverront toujours zéro. Le tour est joué: une simple incrémentation suffit maintenant, qu’une clé existe déjà ou non.

À demain.

Articles connexes

Commentaires