Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Ruby: Les méthodes du module Kernel

| Comments

Niveau : facile

Les méthodes définies dans le module Kernel de Ruby sont à priori des méthodes très importantes. En effet le module Kernel est inclus d’office dans la classe Object, et donc, ses méthodes sont toujours disponibles. Elles s’utilisent directement sous la forme method_name et non pas object_name.method_name. C’est cette différence de traitement qui me donne à penser qu’elles sont importantes. Dans cette série d’articles, je me propose de passer en revue chacune des méthodes du module Kernel de Ruby version 2.0.

Aujourd’hui on voit les méthodes suivantes:

  • Array(arg)
  • Hash(arg)
  • String(arg)

Ce sont toutes les trois des méthodes de conversions. Elles transforment respectivement l’argument en un type Array, Hash ou String. Pour effectuer cette conversion elles utilisent la méthode to_* sur l’argument. Par exemple String(self) utilise self.to_s:

1
2
3
4
5
[~]⇒ irb
>> String(self)
"main"
>> self.to_s
"main

La particularité de ces méthodes est que leur nom débutent par une majuscule, ce qui va à l’encontre des conventions en Ruby et les fait ressembler un peu comme à un constructeur en Java et consorts. D’un autre coté, le langage n’empêche pas de nommer les méthodes ainsi:

1
2
3
4
5
6
7
>> def Foo(arg)
>>   puts arg
>> end
nil
>> Foo("hello")
hello
nil

J’imagine que si ces méthodes débutent par une majuscule, c’est pour permettre aux développeurs d’utiliser array, hash et string comme nom de variable. Par contre je n’arrive pas à trouver une utilité à ces méthodes… Je veux dire pourquoi utiliser String(arg) plutôt que arg.to_s ?

Si toi, Lecteur, tu as une réponse, n’hésite pas à laisser un commentaire ;-)

À demain.

Articles connexes

Commentaires