Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Quelques ressources libres pour Elixir

| Comments

Niveau : facile

J’ai passé quelques semaines à tester/jouer avec le langage Elixir. Voici une liste des ressources qui m’ont été très utiles.

Le site officiel

Tout commence ici: http://elixir-lang.org/. Plus spécifiquement, vous y trouverez une liste de tutoriels bien foutus, quoique trop succints à mon goût.

La documentation

N’hésitez jamais à consulter la documentation d’Elixir. Elle est claire et assez complète pour un jeune projet.

Études for Elixir

Études for Elixir est un bouquin par O’Reilly en open-source. Il s’agit d’une série d’exercices à réaliser, on apprend beaucoup. Si vous êtes coincés, les solutions se trouvent ici.

La mailing list

Si vous êtes perdus, la mailing list d’Elixir est votre amie. L’auteur du langage, et d’autres passionnés/engagés, vous répondent rapidement et poliment. Les réponses sont toujours pertinentes. C’est vraiment une très bonne mailing list.

Plugin vim

Si vous utilisez Vim, ce qu’il vous faut pour la syntaxe, l’indentation, etc, se trouve ici.

Si vous utilisez le plugin Vim Snipmate, voici en bonus un fichier de snippets pour Elixir que j’ai commencé. Il y en a peu, mais je pense que c’est un bon départ, à vous ensuite de créer les votres:

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
snippet case
	case ${1:var} do
		${2:condition1} -> ${3:action1}
		_ -> ${4:other}
	end
snippet cond
	cond do
		${1:condition1} -> ${2:action1}
		true -> ${3:other}
	end
snippet d
	def ${1:function} do
		${2}
	end
snippet dm
	defmodule ${1:ModuleName} do
		${2}
	end
snippet dp
	defp ${1:function} do
		${2}
	end
snippet map
	Enum.map(${1:list}, fn e -> ${2:action} end)
snippet puts
	IO.puts ${1}

Conclusion provisoire sur Elixir

Apprendre les bases d’Elixir a été plaisant, mais je vais m’arrêter là, du moins jusqu’à la sortie de la version 1.0. Le gros avantage d’Elixir est d’utiliser la totalité de vos processeurs gratuitement. Il n’y a rien à faire, rien à dire, rien à configurer. Ça marche et c’est tout. J’ai moins aimé la syntaxe qui te fait croire que tu es en terrain conquis si tu connais Ruby. Ça n’est pas le cas, les deux langages sont vraiment différents. Le couplage avec Erlang ne m’a pas convaincu. À un moment ou un autre (du moins quand j’écris ces lignes) si on veut écrire quelque chose de conséquent, il faut apprendre un minimum d’Erlang. Ça changera peut-être avec le temps.

Quoiqu’il en soit, la fréquence de nos processeurs n’augmentant plus, un langage élégant qui sait réellement utiliser le multi-coeur simplement et avec efficacité est sans conteste un langage sur lequel il faut garder un oeil…

À demain.

Articles connexes

Commentaires