Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Bien débuter avec Vim: la touche Escape

| Comments

Niveau : facile

Vim a été développé sur des machines dont les claviers avaient une disposition des touches autres que celle de nos claviers modernes. Comme par exemple le terminal ADM-3A:

Le plus frappant c’est l’endroit de la touche Escape à l’époque. On pouvait y accéder avec une simple extension du petit doigt gauche, sans avoir à bouger la main. De nos jours, cette touche a été reléguée aux confins de l’univers. Sachant que c’est une touche qu’on utilise sans cesse, y a de quoi choper une tendinite. Je vais vous donner 3 trucs pour remédier à ce problème, choisissez celui qui vous conviendra le mieux.

Control c

C’est le truc le plus simple, rien à configurer. La combinaison <Ctrl-c> fonctionne naturellement comme une touche Escape. Il y a bien quelques différences, et vous vous en rendrez compte à l’occasion, mais la plupart du temps ça fonctionne. Commencez donc par là avant de vous attaquer à d’autres trucs, celui-ci est peut être amplement suffisant.

Une combinaison personnalisée

Il semble que jj soit une combinaison de remplacement populaire en mode insertion:

1
inoremap jj <Esc>

L’idée c’est d’utiliser une combinaison de deux caractères qui n’existe pas dans votre langue/langage, et qui bien sûr soit simple et rapide a taper. J’ai essayé pendant un moment ce genre de chose, mais je n’ai jamais réussi à m’y faire.

Échanger caps lock et esc

Si pour vous la touche caps lock (verrou majuscule) est un mystère, voici le truc qu’il vous faut. Mettez donc votre système d’exploitation à contribution pour:

  • soit échanger la touche caps lock et esc
  • soit faire de caps lock une touche esc supplémentaire

Quelque soit votre OS, vous devriez trouver ça dans un menu du genre Système > Préférences > Clavier.

Pour conclure

Vous trouverez plein d’autres trucs sur internet, n’hesitez pas à en essayer plusieurs avant d’adopter celui qui vous ressemblera.

À demain.

Articles connexes

Commentaires