Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Bien débuter avec Vim: conseil numéro six

| Comments

Niveau : facile

Ne mettez pas n’importe quoi dans votre .vimrc

Le fichier .vimrc est LE fichier de configuration de Vim. C’est dans ce fichier que vous personnaliserez votre Vim. C’est donc un fichier très important et on peut être tenté d’utiliser celui de quelqu’un d’autre. Ne le faites surtout pas !

Vim est un éditeur hautement configurable, paramétrable et personnalisable. Je peux utiliser le Netbeans ou le Notepad++ de mon collègue mais j’aurai du mal à utiliser son Vim, tellement il est différent du mien. C’est ce qui fait la force de Vim, il fini par vous ressembler… À la fin du tutoriel intégré, vous aurez un fichier .vimrc très suffisant pour commencer. Et vous devriez suivre une règle simple :

Ajoutez une ligne à votre .vimrc uniquement si vous comprenez cette ligne.

Il y a bien sûr des exceptions. Par exemple, si votre clavier est loin de la disposition azerty ou qwerty (comme moi qui suis en bépo) vous serez bien obligé de remapper un certain nombre de touches dès le début. Je vous conseille aussi fortement de désactiver les touches fléchées. En effet leur usage est tellement ancré dans nos têtes que vous les utiliserez sans vous en rendre compte, ce qui ne pourrait que vous ralentir dans votre progression. Pour cela, ajoutez les lignes suivantes dans votre .vimrc :

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
" Les touches fléchées sont désactivées.
" Utile pour apprendre vim.
"
" En mode normal, vous pourrez les utiliser plus tard
" pour faire quelque chose d'utile.
nnoremap <up> <nop>
nnoremap <down> <nop>
nnoremap <left> <nop>
nnoremap <right> <nop>
" En mode insertion, vous pourrez enlever la
" désactivation dans quelques semaines.
inoremap <up> <nop>
inoremap <down> <nop>
inoremap <left> <nop>
inoremap <right> <nop>

N’hésitez pas à consulter l’aide de vim pour bien comprendre ce que font ces lignes de code avant de les ajouter dans votre .vimrc ;)

À demain.

Articles connexes

Commentaires