Xavier Nayrac

Rubyiste accro au TDD, serial blogger, apprenti data scientist, heureux utilisateur de Vim, accordéoniste.
Si vous vous sentez particulièrement généreux, suivez moi sur Twitter.

Bien débuter avec Vim: conseil numéro trois

| Comments

Niveau : facile

Ayez confiance dans le mode normal

Ça ne vous aura pas échappé, Vim est un éditeur modal. C’est à dire qu’il possède plusieurs modes de fonctionnement, plusieurs manières de considérer les choses. Comme par exemple, le mode normal pour éditer du texte, ou bien le mode commande pour lancer des fonctions, ou encore le mode insertion pour saisir du nouveau texte, etc. C’est une des grandes différences de Vim par rapport aux éditeurs dits «classiques», qui restent la plupart du temps en insertion.

Il semblerait qu’une erreur courante chez les nouveaux utilisateurs de Vim soit de rester en mode insertion, et de ne passer en mode normal que lorsque cela s’avère absolument necessaire. Si vous agissez de la sorte, vous passerez totalement à côté de vim. Au contraire, vous devez rester le plus longtemps possible en mode normal. Entrez dans un autre mode uniquement quand c’est nécessaire et repassez en normal le plus tôt possible.

La première chose que fait un Vimiste qui revient d’une pause café, c’est
appuyer sur ESC pour être sûr d’être à la maison.

Un débutant aura tendance à faire le contraire, à rester trop longtemps en mode insertion, puisqu’il va s’y sentir à l’aise. Il va utiliser la souris et les touches fléchées pour se déplacer dans et parmi ses documents : c’est ainsi que fonctionnait son ancien éditeur. C’est une grosse perte de temps. Si vous restez en mode insertion, vous ne serez jamais à l’aise avec Vim, et vous finirez par retourner dans les bras de votre ancien éditeur. Vim vous permet de vous déplacer bien plus rapidement grâce au clavier. Faites lui un peu confiance ! Rester le plus possible en mode normal et y repasser dès que possible vous forcera à utiliser la vim way. Au début, ça semble totalement anti-naturel, il faut persévérer. Que cela prenne 3 jours ou 3 semaines, le mode normal finira par vous sembler … normal.

À demain.

Articles connexes

Commentaires